Devenir partenaire

ça m'intéresse
DÉCOUVREZ NOS CHÈQUES CADEAUX
je réserve
DERNIÈRES MINUTES À SAISIR
accès carte interactive
Vous êtes ici : › Comment se trouver beau : un cadeau pour soi et les autres

Comment se trouver beau : un cadeau pour soi et les autres

par CEN PHOTOGRAPHIE, le 27/01/2017
Comment se trouver beau : un cadeau pour soi et les autres

Pourquoi est il si difficile de voir son image et de dire "je me trouve beau" ? 

Je ne prétendrais pas répondre à cette question aujourd'hui, parce que les réponses ne seraient certainement que subjectives et n'engageraient donc que mon point de vue. En tant que photographe cependant, la question me concerne souvent.

La plus belle reconnaissance que je puisse avoir de mon métier est que les personnes qui se retrouvent face à mon objectif, et pour qui j'ai toujours beaucoup de bienveillance, le ressentent et se trouvent belles.
Il ne s'agit pas toujours de confiance ou d'estime de soi, ce qui compte je crois, c'est que l'image que j'attrape lors de mes séances soit en adéquation avec l'image positive que les gens ont d'eux-mêmes. Ce qui compte, c'est de réussir à montrer à quelqu'un à quel point ce sourire, ce geste, cette attitude ou ce regard est beau.

Et si la personne traverse les barrières qu'elle a érigées entre elle et l'estime d'elle-même, elle peut alors voir à quel point elle est jolie. Mon rôle n'est pas juste de créer, il est de révéler.
Lorsque nous développions une pellicule argentique d'ailleurs, elle passe dans un bain qui s'appelle le "révélateur" ...

Je cite souvent Oscar Wilde : "Soyez vous-même, les autres sont déjà pris"
Eh oui, vous êtes comme les autres... unique. 

 

J'aime aussi cette histoire racontée par Jean-Claude Carrière dans un livre sur les contes et légendes du monde.

Il y a fort fort longtemps dans un pays fort fort loin, une fille avait perdu ses deux parents.
Elle fut recueillie par sa marraine qui était une personne désagréable. Elle avait deux filles à qui elle acceptait tout, elle donnait tout.

La petite fille en était réduite à faire tous les  travaux dégradants de la maison.  De plus, elle ne portait que les vêtements dont les filles de la maison ne voulaient plus. 

Pour ses 18 ans, sa marraine concéda à lui donner un peu d'argent pour aller au bal des jeunes du village et s'acheter quelque chose pour  s'apprêter. 

La jeune fille rasait les murs tellement elle se trouvait laide, n'étant jamais sortie de la maison et toujours habillée comme une souillon.

Elle décida d'entrer chez un marchand de vêtements. Le monsieur lui conseilla de mettre une coiffe. Elle la trouva belle. N'acheta que cela, garda la monnaie et décida de la mettre aussitôt.

Sortant de l'échoppe, elle trébucha sur un vieil homme qui était assis sur les marches, se releva puis avança vers la place, s'exposant pour la première fois au grand jour et se sentant belle avec son nouvel apparât. 

Elle était tellement magnifique que les jeunes gens se retournaient vers elle, augurant d'une belle soirée...

Prise dans son élan, elle décida de revenir vers la boutique pour compléter sa tenue avec la monnaie qui lui restait.

S'approchant de l'entrée, elle tomba à nouveau sur le vieil homme. Celui-ci, ravi de la revoir, lui dit "Ah Mademoiselle ! Comme je suis content de vous revoir, voici votre coiffe que vous aviez perdue en sortant de la boutique  ! Elle était tombée quand vous êtes sortie de la boutique..."

Cendrine BIDAL 

 
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Moyen de paiement sécurisé
Livraison offerte
Livraison gratuite
immédiate par email ou sous 24h par courrier